Paul Morand

Publié le par Loiselle

Le chat n'a vraiment pas à se plaindre des écrivains. Comme l'antique Egypte, tous ou presque l'ont adoré à l'égal d'un dieu. (...) Les écoles passent, mais le chat reste.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paloma le Chat 20/10/2009 15:28


Il faut dire que les chats accompagnent l'écrivain jusque sur son bureau et même jusque sur sa page blanche! Quoi de plus beau qu'un chat qui dort à côté de soi pendant qu'on écrit?
Bises


anne marie 18/10/2009 19:49


c'est bien vrai, le chat est vraiment un "inspirateur'"
bzz a marie